Sensibilisez aux risques d'AVC et à leur dépistage dans votre entreprise

Et aidez-nous ainsi à réduire le nombre de victimes d'AVC à travers des actions de prévention

10%

Des victimes d'AVC ont moins de 45 ans

33%

De risque accru d'avc pour les personnes travaillant plus de 55h par semaine

45%

De risque accru lorsqu'on travaille + de 10h par jour pendant + de 10 ans, observé surtout chez les - de 50 ans

25%

Des victimes d'AVC ne reprennent jamais d'activité professionnelle

32%

Des dirigeants de TPE/PME disent dormir moins de 6h par nuit et 17% se plaignent de troubles du sommeil

Notre expertise au service de vos collaborateurs

Sensibiliser - Comprendre - Agir

Au sein d’une entreprise les profils sont variés et les risques bien présents. Notre offre vise à répondre à trois grands besoins: sensibiliser, comprendre et agir face aux risques d’AVC. 

  • Sensibiliser à la thématique de l’AVC, ses conséquences, les bons gestes à adopter et les facteurs de risques associés.
  • Comprendre les interactions, les risques et les conséquences c’est comprendre pourquoi il faut agir.
  • Donner des outils concrets pour connaître ses facteurs de risques, rassurer, et permettre de prévenir l’AVC.

89% des collaborateurs plus motivés quand l'employeur prend en considération le bien être mental et physique au travail. 50% de départs en moins dans les entreprises qui prennent en compte le bien être des collaborateurs.

*Source Yuco

Notre proposition

Nous intervenons auprès de vos collaborateurs durant 1h-1h30 autour de la thématique de l’AVC pour évoquer ce que c’est, quels en sont les facteurs de risques, les conséquences ou encore les bons gestes à adopter. C’et l’occasion de poser des questions sur ce sujet qui peut faire peur, d’autant qu’un professionnel de santé de notre équipe est présent pour répondre à ces questions

A la suite de cette intervention, et avec le concert de l’entreprise, les collaborateurs se voient proposés l’accès au test NeuroCoach pour effectuer chez eux le suivi de leur facteurs de risques et donc agir activement en prévention. 

Pourquoi la solution Neurocoach

La solution NeuroCoach est une solution intégrée d’enregistrement et d’analyse de signaux physiologiques.

Dont l’application a pour but de dépister des facteurs de risques d’AVC souvent asymptomatiques: la fibrillation atriale, le syndrome d’apnée du sommeil et le dérèglement du système nerveux autonome.

Le choix de ces facteurs n’est d’ailleurs pas un hasard puisque nous nous reposons sur l’expertise de nos équipes sur ces sujets et les travaux menés par la Cohorte PROOF et SNA-EPIS*.

Concrètement la solution consiste en un enregistrement nocturne ECG à domicile à l’aide de deux électrodes puis d’une analyse de cet enregistrement par nos experts. Enfin un compte rendu est rédigé et communiqué au patient pour que ce dernier puisse faire le point avec son médecin traitant.

a qui s'adresse la solution?

Notre solution s’adresse à toutes les entreprises qui souhaitent proposer à leurs salariés des solutions de prévention en matière de qualité de vie au travail. 

Vous souhaitez vous protégez vous et vos collaborateurs face aux risques d’AVC grâce à de nouvelles actions de prévention pour pouvoir continuer votre activité en étant rassuré(e). 

Contactez-nous nous pourrons vous proposer une solution adaptée à vos besoins et attentes.

1.

Protégez vos collaborateurs du risque

Donnez la possibilité à vos collaborateurs de faire le point sur leurs facteurs de risque et éventuellement de les ramener dans un parcours de soin. 

Notre solution vise à informer mais également à détecter des facteurs de risques qui peuvent avoir de réels conséquences sur la qualité de vie et de travail de vos collaborateurs. A titre d’exemple l’apnée du sommeil non identifiée peut causer des accidents du travail, un manque de concentration, une forte irritabilité…

 

2.

Evitez l'AVC

Inutile de rappeler les conséquences qu’impliquent un AVC, que ce soit pour la victime, sa famille, son entourage et son employeur. 

Pourtant dans 80% des cas l’AVC est dû à des facteurs de risques souvent non identifiés ou méconnus. 

Avec plus d’informations sur ce qu’impliquent les facteurs de risques, plus de prévention et une prise en charge plus précoce de ces facteurs de risques, plus d’AVC pourraient être évités. 

Exemple de secteurs où les risques d'AVC peuvent être augmentés

Responsabilités et stress

Les métiers à responsabilités ou à fortes périodes de stress peuvent engendrer un risque accru d'AVC.
9 cadres sur 10 se déclarent plus stressés qu’il y a dix ans (Insee, Enquête CSA). 52% des salariés se disaient anxieux au travail ou présentaient un risque élevé dépressif pour 29% d’entre eux. 24% des salariés français se déclarent en situation d’hyperstress, notamment dans le secteur de la santé (42%) ou encore du spectacle (31%) et des services (29%) (Cabinet Stimulus, 2017).

Temps de travail importants

« Les personnes travaillant plus de 55 heures par semaine ont un risque accru de 33% de faire un AVC. Avec des séquelles importantes. » d'après "Travail en excès AVC à la clé".
Selon une étude Randstad parmi les 54% de salariés interrogés, seuls 28.4% d’entre eux respectaient les 35h indiquées sur leur contrat de travail. Pour les autres 28% travaillaient entre 36 et 39 heures par semaine et 43% plus de 39 heures. Ces chiffres étaient en accord avec les données de la Dares qui fixe la durée de travail habituelle à 39.5 heures

Sédentarité et travail posté

On parle de sédentarité à partir de 7h passées assis durant la journée. Souvent par manque de temps l’activité physique régulière pratiquée est trop faible pour stimuler correctement le Système Nerveux Autonome. De plus, le manque d’activité physique favorise les risques d’obésité qui peuvent eux aussi entraîner des problèmes d’ordres cardiaques. En France, en 2015, 22% des femmes cumulaient sédentarité au travail et niveau d’activité bas contre 17% des hommes. 53% des femmes atteignaient les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique contre 70% des hommes. (INPES, 2017) La sédentarité est connue comme facteur de risque d'AVC.

Métiers dans le transport

Les métiers dans le transport obligent souvent à une flexibilité des horaires, une concentration et un stress croissant sur les heures de travail. Des temps de pauses voir de sommeil qui peuvent être irréguliers et une hygiène de vie qui peut favorisée l'apparition de facteur de risque comme l'obésité ou l'hypertension. Des facteurs qui viennent agir sur l'organisme à long terme et augmentent le risque d'AVC à terme et dont il faut faire un suivi.

Métier à horaires variables

Les métiers à horaires décalés, variables ou les métiers de nuit augmentent le risque d'AVC à long terme. « Les salariés en horaires décalés, particulièrement ceux effectuant un travail posté, perturbent leur horloge biologique en ayant un horaire de sommeil ou de repas irrégulier. » explique le professeur au département de neurosciences et thérapies expérimentales à l’école de médecine de l’université du Texas, David Earnest. Ces changements fréquents d’heure de coucher et de lever auraient un réel impact négatif sur la santé et précisément sur l’augmentation du risque d’AVC ischémique c'est pourquoi il est important de surveiller l'éventuelle apparition de facteurs de risques.

Source:

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11788-Travail-en-exces-AVC-a-la-cle 

The Lancet

Agissons ensemble en prévention primaire

On vous recontacte

On vous recontacte!

Laissez-nous les infos nécessaires pour vous joindre